Le littering – Faits et chiffres

L’IGSU (IG saubere Umwelt) distingue les «Trash Heroes of the Year» devant la poubelle

Le littering est une nuisance: il porte atteinte au bien-être, au sentiment de sécurité et à la qualité de vie dans l’espace public, tout en engendrant des coûts inutiles. Mais il ne faut pas oublier que la plupart des gens en Suisse jettent correctement leurs déchets à la poubelle. L’IGSU (IG saubere Umwelt) veut attirer davantage l’attention sur cette grande majorité et remercier tous les «héros quotidiens du déchet». Une grande promotion orchestrée à vaste échelle a permis de filmer des passants en train de jeter proprement leurs détritus dans les lieux publics. La suite a été une agréable surprise pour tous les «Trash Heroes of the Year». Voyez vous-même.

 


Le littering, c’est-à-dire l’abandon de déchets dans les rues, sur les places, dans les espaces verts et dans les espaces naturels, a fortement augmenté au cours de ces dernières années. Certaines villes suisses ont déjà pris des mesures, comme l’instauration d’un système d’amendes «anti-littering». À la demande de l'Union des villes suisses, des villes de Bâle, Berne, Zurich, Lausanne, Illnau-Effretikon et de l'OFEV, l'Université de Bâle a, en 2004, mené une étude de grande envergure concernant le «littering».

  • Sont principalement touchés les lieux de détente, de loisirs et de passage, les sentiers, les places piétonnes, les transports publics et les voies de circulation. Les taux de littering les plus élevés sont constatés dans les zones de pique-nique à l’intérieur des villes.
  • Ce phénomène est dû à des habitudes modifiées en matière de loisirs, de consommation et d’alimentation, à l’esprit de confort, à l’individualisme et au sens du respect défaillant dans les lieux publics. Par ailleurs, un nombre croissant de manifestations organisées dans des lieux publics contribue à ce problème.
  • Dans les endroits étudiés, environ 30% des déchets sont «abandonnés sur la voie publique» et seulement 70% sont jetés aux ordures.
  • Les produits les plus fréquemment jetés dans la nature sont les emballages des boissons non consignées, les emballages des aliments à emporter (take away), les journaux et les prospectus, les sacs, les déchets ménagers, ainsi que de nombreux «petits déchets», tels que les mégots de cigarette, les déchets organiques et autres détritus.

Littering Facts